Général

Puces et lutte contre les puces chez les petits mammifères

Puces et lutte contre les puces chez les petits mammifères

La puce est un petit insecte brun sans ailes qui utilise des pièces buccales spécialisées pour percer la peau et siphonner le sang. Quand une puce mord votre animal, elle injecte une petite quantité de salive dans la peau pour empêcher la coagulation sanguine. La peau devient alors enflammée, irritée et démangeaisons en réaction aux allergènes de la salive.

Bien que les puces soient rares chez les petits mammifères, elles restent préoccupantes, surtout si d'autres animaux domestiques sont infestés. Les petits mammifères, généralement des lapins ou des furets, peuvent être infestés de puces. Les piqûres de puces sont irritantes et provoquent des démangeaisons. L'animal atteint peut se gratter et se mâcher follement jusqu'à ce que la peau soit glabre, rouge crue et sérum pleurant. Une variété de changements secondaires peuvent résulter d'un traumatisme auto-infligé, tel que le grattage, qui peut entraîner une perte de cheveux généralisée, des rougeurs, une desquamation, une infection bactérienne, un épaississement et une pigmentation accrue de la peau. La distribution implique souvent le bas du dos, la base de la queue, les cuisses postérieures, l'abdomen ventral, les flancs et le cou, mais elle peut devenir assez généralisée dans les cas graves, entraînant une implication totale du corps.

Il est important de se rappeler que la puce passe la majorité de son cycle de vie hors de l'hôte dans l'environnement. Pour cette raison, ils peuvent être assez difficiles à trouver sur l'animal affecté. Vous trouverez peut-être difficile de comprendre comment une implication aussi minime en apparence avec les puces peut conduire à des changements aussi profonds. Il n'y a peut-être pas une seule puce à voir sur votre animal de compagnie, mais les démangeaisons persistent et les rayures se poursuivent.

Vérifiez soigneusement votre animal pour détecter les puces ou les signes d'excréments de puces ou de saleté de puces qui ressemblent à du poivre grossièrement moulu. Lorsqu'elle est humidifiée, la saleté des puces devient brun rougeâtre car elle contient du sang. Si un animal domestique a des puces, vous pouvez supposer que tous les animaux domestiques ont des puces.

Le cycle de vie de la puce

Une compréhension du cycle de vie de la puce est nécessaire pour un contrôle efficace des puces. Ce cycle comporte quatre étapes: œuf, larve, nymphe et adulte. La puce adulte utilise votre animal de compagnie comme endroit pour prendre ses repas de sang et se reproduire. Les puces pondent des œufs directement sur l'animal où elles peuvent tomber, ou elles déposent des œufs dans l'environnement immédiat. Parce que la femelle peut pondre plusieurs centaines d'oeufs au cours de sa vie, le nombre de puces présentes aggrave le problème. Les œufs éclosent en larves qui vivent dans la moquette et les fissures et les coins des logements de l'animal. Les larves survivent en ingérant du sang séché, des squames animales et d'autres matières organiques. Pour compléter le cycle de vie, les larves se transforment en chrysalides qui éclosent en adultes. La pupe, et non l'animal, est la source immédiate de puces adultes dans la maison et à l'extérieur sur les pelouses. La puce adulte émerge de la nymphe, puis saute sur l'hôte.

Ce développement se produit le plus rapidement dans un environnement chaud et humide. Le cycle de vie est variable; la chrysalide peut rester dormante pendant des mois. Cependant, dans des conditions tempérées, les puces terminent leur cycle de vie en trois semaines environ. Il semble que la puce soit de mieux en mieux adaptée à des environnements qui ne permettaient pas auparavant sa survie. L'intérieur de votre maison peut fournir un environnement chaleureux pour permettre aux puces de prospérer toute l'année.

Contrôle des puces

Il existe de nombreux produits disponibles pour traiter les problèmes de puces chez les chiens et les chats, mais bon nombre de ces produits ne sont pas sûrs à utiliser chez les lapins ou les furets. Récemment, des produits topiques anti-puces sur ordonnance tels que Advantage® ont été testés sur des furets et peuvent être sûrs pour une utilisation sur de petits mammifères. Mais, avant d'utiliser l'un de ces produits, consultez votre vétérinaire.

Le moyen le plus sûr d'éliminer les puces de votre petit mammifère est également le plus exigeant en main-d'œuvre. Il s'agit d'utiliser un peigne à puces pour éliminer les puces manuellement pour aider à réduire la charge de puces sans se soucier des produits chimiques.

L'effort majeur de lutte contre les puces doit être dirigé vers les locaux où se rassemblent les œufs, les larves, les pupes et les adultes. C'est dans le domaine du contrôle que l'échec est le plus susceptible de se produire, vous devez donc être particulièrement diligent ici. Étant donné que certaines étapes du cycle de vie d'une puce persistent pendant des mois, des produits chimiques à action résiduelle sont nécessaires et doivent être répétés périodiquement. Les pulvérisations appliquées à fond sur les lits de chien, les tapis et autres zones infectées fonctionnent mieux que les brumisateurs, qui répandent l'insecticide dans toutes les directions.

Le vaporisateur ou le brumisateur que vous choisissez doit contenir un adulticide pour tuer les puces matures, plus du méthoprène pour détruire les larves de puces. Utiliser deux fois à intervalles de deux semaines, puis tous les deux mois pendant la saison des puces. Commencez chaque année un mois avant le début de la saison, puis utilisez tous les deux mois comme avant. Si votre animal vit à l'intérieur de la maison, vous devez pulvériser toutes les pièces utilisées par votre animal. Suivez attentivement toutes les instructions sur l'étiquette, en faisant attention aux plantes délicates, aux poissons tropicaux et aux oiseaux, et testez chaque produit pour détecter d'éventuelles taches avant son application.

L'aspirateur peut être une véritable aide pour éliminer les œufs de puces et les formes immatures. Accordez une attention particulière aux fissures et aux coins. À la fin de l'aspiration, aspirez de la poudre de puces dans votre sac à vide ou jetez le sac; sinon, le nettoyeur ne servira que d'incubateur, libérant plus de puces dans l'environnement à mesure qu'elles éclosent. Les planchers de bois franc doivent être nettoyés avec un insecticide vaporisé légèrement sur la tête de la vadrouille.

Parce que les puces passent la majeure partie de leur cycle de vie hors de l'animal et que le cycle de vie varie en durée, le contrôle complet des puces peut être extrêmement difficile. Le principal problème est l'exposition continue à l'environnement. Il est probablement vrai de dire que pour chaque puce sur l'animal, il y en a 100 dans l'environnement. Le traitement simultané de tous les animaux et de leurs locaux d'habitation est crucial. Les traitements doivent être approfondis et répétés si nécessaire. Ne pas le faire peut permettre à certaines puces de survivre et de réinfecter l'animal, gaspillant ainsi du temps, de l'énergie et de l'argent dépensé pour le contrôle des puces. Six à huit semaines d'efforts consciencieux peuvent être nécessaires pour éliminer complètement les puces.

Dans certains cas, il est sage d'obtenir les services d'une entreprise agréée de lutte antiparasitaire. Ces professionnels ont accès à une variété d'insecticides et savent quelles combinaisons fonctionnent le mieux dans votre région.